FONDS D'ARCHIVES ÉMILE BOUDREAU ( 70P )


1942-2006. - 3,21 m de documents textuels. - 20 bandes sonores. - 6 cassettes sonores. - 14 vidéocassettes. - 94 documents photographiques. - 3 documents iconographiques. - 3 disques optiques.

HISTOIRE ADMINISTRATIVE OU NOTICE BIOGRAPHIQUE

Émile Boudreau est né le 12 décembre 1915 à Petit Rocher au Nouveau-Brunswick. Dès le début des années 1940, il s'engage dans l'action politique en adhérant au Crédit social. D'abord bûcheron, il travaille ensuite comme mineur à Normétal en Abitibi où il débute sa carrière syndicale en 1944 à la suite de son élection à titre de secrétaire de l'Association des employés. En 1950, cette association se saborde au profit du Syndicat des métallos. Émile Boudreau devient alors président de la section locale. De 1951 à 1977, il est un membre permanent de ce syndicat. À partir de 1953, il collabore à la lutte pour l'accréditation syndicale des mineurs de Murdochville et pour la défense des droits des mineurs de cette région.

Militant puis président du Parti social démocrate (PSD) de 1957 à 1959, il participe en 1959 au comité conjoint FTQ-PSD tout en étant membre du comité et du conseil provisoire du Nouveau Parti démocratique (NPD) de 1958 à 1963. Lors du congrès de 1963 visant la fondation du NPD, Émile Boudreau suggère la création du Parti socialiste du Québec (PSQ) ayant une base d'action provinciale ainsi que d'une section québécoise au NPD fédéral agissant au niveau canadien. En 1963, il est secrétaire du PSQ, organisation qui cesse ses activités en 1966. En 1968, il participe à la fondation du Parti québécois duquel il démissionne en 1973 suite au refus du parti de permettre l'adhésion de syndicats. En 1970, il est candidat du Front d'action politique (FRAP) aux élections municipales de Montréal. De 1975 à 1982, il est membre du conseil d'administration de la Co-op des consommateurs de Montréal. De 1977 à 1983, il travaille au sein de la Fédération des travailleurs du Québec à titre de directeur du Service santé-sécurité au travail. En 1985, il reprend le travail de Léo Roback chargé par la FTQ d'écrire l'histoire de la Fédération. L'ouvrage Histoire de la FTQ. Des tout début jusqu'en 1965 paraît en 1987.

À sa retraite en 1982, il devient consultant en relations de travail et plus particulièrement dans des causes de lésions professionnelles en plus de plaider à de nombreuses reprises devant les bureaux de révision et de la Commission d'appel en matière de lésions professionelles. Émile Boudreau est décédé le 6 novembre 2006.

N.B. : le texte précédent a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une notice biographique complète du créateur du fonds.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Boudreau, Émile et Léo Roback. L'Histoire de la FTQ, des tout débuts jusqu'en 1965, Montréal, FTQ, 1988.

Denis, Roch. Luttes de classes et question nationale au Québec 1948-1968, Montréal, Presses socialistes internationales, 1979.

Syndicat des Métallos. "Le Métallo", Journal du Syndicat des Métallos (FTQ), no 8, nov. 1986.

PORTÉE ET CONTENU

Le fonds Émile-Boudreau porte sur l'implication de ce dernier au sein du syndicat des Métallos comme permanent syndical ainsi qu'à la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) comme directeur fondateur du Service de la santé et sécurité du travail. Il porte également sur son engagement à divers partis politiques tant au niveau fédéral, provincial et municipal en tant que candidat et militant politique des années 1950 à 1980. De plus, il témoigne des oeuvres de création du créateur, de ses opinions syndicales et politiques ainsi que sa participation à plusieurs comités portant sur la promotion de la santé et de la sécurité au travail.

Le fonds se compose de documents constitutifs, de procès-verbaux, de correspondance, de documents concernant la tenue de congrès et de campagnes électorales, de textes, de rapports, de publications, de documents photographiques, filmiques, iconographiques et sonores.

Le fonds comprend les séries suivantes:

70P-0: Vie personnelle ou professionnelle (1942-2006);

70P-6: Activités, réalisations (1947-2006);

70P-7: Communications (1962-1999);

70P-8: Relations extérieures (1984-2000);

70P-9: Collections (1957-2003).

Parmi les séries précédentes, notons les deux plus importantes, soit Vie personnelle ou professionnelle et Activités, réalisations. Ces séries témoignent de la vie familiale du créateur et des relations qu'il a entretenues avec ses amis et ses collègues de travail. Elles témoignent également de son implication comme militant syndical et politique et de ses activités relatives à la promotion de la santé et de la sécurité au travail.

HISTORIQUE DE LA CONSERVATION

Le fonds Émile-Boudreau a été acquis le 5 mars 1985 par contrat de donation.

SOURCE DU TITRE COMPOSÉ PROPRE

Titre basé sur le créateur du fonds.

ORIGINAUX ET REPRODUCTIONS

La majorité des documents sont des originaux.

RESTRICTIONS À LA CONSULTATION, À L’UTILISATION, À LA REPRODUCTION ET À LA PUBLICATION

Le Service des archives et de gestion des documents se réserve le droit de limiter l'accès à certains documents contenant des renseignements personnels ainsi qu'aux documents fragiles ou endommagés.

La reproduction, la publication et l'utilisation des archives de l'UQAM sont assujetties aux directives inscrites dans le Guide du chercheur du Service des archives et de gestion des documents.

INSTRUMENT DE RECHERCHE

Répertoire du fonds d'archives Émile-Boudreau.

DOCUMENTS CONNEXES

Le Service conserve également le fonds du Front d'action politique (FRAP) (37P), le fonds du Nouveau Parti démocratique du Québec (NPD-Q) (39P), le fonds du Regroupement Action-Montréal (52P) et le fonds du Regroupement des militants syndicaux (RMS) (53P). Les Archives nationales du Canada conservent le fonds du Nouveau Parti démocratique du Canada et la bibliothèque McLennan de l'Université McGill conserve des documents concernant le CCF-NPD dans sa collection de manuscrits. Le centre d'archives du musée de la Gaspésie conserve le fonds Émile-Boudreau (P094) qui comprend entre autres les documents juridiques du procès de la Gaspé Cooper Mines contre le syndicat des Métallos (grève de Murdochville).

PROVENANCE

BOUDREAU, Émile.

Dernière mise à jour : octobre 2011.